A l’heure actuelle, la population fait de plus en plus attention aux qualités nutritionnelles d’un aliment. Le bien-être et la santé occupent également des places importantes dans la vie de chacun. Découvrez dans cet article des informations pertinentes et des exemples basés sur la nutrition et la santé qui pourraient vous inspirer. Actif dans les domaines de la R&D et/ou du marketing, nous vous invitons à porter un intérêt aux thèmes suivants abordés dans cet article : 

  • Les avancées technologiques (système/app) en termes de nutrition et santé dans le monde
  • La reformulation de produits dans le but d’optimiser la valeur nutritionnelle 

     

    Evolution globale du taux d’obésité 

Graphe obésité 2-1La question de la nutrition arrive sur l’agenda politique international étant donné la montée en flèche de l’obésité (+35% d’obèses aux USA en 2017) et de pathologies comme le diabète ou l’hypertension (425 millions de personnes diabétiques en 2017 pour 58 millions en Europe).

 

En observant le graphique, nous  pouvons prédire que les USA auront +45% d’obèses en 2030.

 

Par ailleurs, la consommation de sel en Europe, favorisant également l'hypertension et les maladies cardiovasculaires, est un enjeu majeur de santé publique. Un Belge consomme en moyenne 10g de sel par jour alors que l’OMS n’en recommande que 5g maximum.

 

En parallèle à ces constations, nous remarquons une prise de conscience de la part des consommateurs, ce qui engendre une réduction de la consommation de sucre, de sel et de matières grasses sur tous les continents.

 

Intention de réduction des consommateurs 

 

Less is more

 

Exemples : En Europe en 2016, 33% de la population cherchait à réduire sa consommation en sucre et presque 10% l’évitait complètement. Aux Etats-Unis, la sensibilisation faite autour du sucre et du sirop de fructose a amené une baisse visible de la consommation de sodas. En effet, 47% des consommateurs évitent les produits contenant du sucre.

 

Le processus de sensibilisation est aujourd’hui multiple et se fait via les médias, les réseaux sociaux, mais aussi des associations et ONG. Il s’inscrit à l’agenda des politiques avec par exemple les taxes sur les boissons sucrées ou sur les aliments très énergétiques, qui se multiplient dans divers pays ou villes à travers le monde.

 

Il est donc plus que nécessaire à l’industrie agroalimentaire de prendre en compte ces enjeux.

 

Stratégies de l’industrie agroalimentaire

 

A) Liées au produit lui-même par

  • 1/ La diversification

Par exemple, Coca Cola élargit son portfolio de gammes avec des boissons healthy (rachat récent de la marque Innocent, lancement d’Honest T, boisson bio).

  • 2/ La reformulation

reformulation

La plupart des grands groupes multinationaux ont annoncé des objectifs ambitieux ayant pour but une réduction du sel, du sucre ou du gras.

 

Une reformulation est alors à prévoir et peut, dans certains cas, engendrer le remplacement du sucre par des graisses, afin de conserver le même poids de produit fini. Le risque est de se focaliser sur un seul nutriment à diminuer, sans avoir de vision globale de ce qu’est un produit « sain ».

 

Exemples :

 

pain delhaize-1En Belgique, la recette initiale du pain Delhaize comportait 17g de sel classique pour 1kg de farine. Le partenariat avec Posidonia a permis une réduction de moitié du sel classique, remplacé par le sel liquide. Ce qui équivaut à une réduction finale de 25% de sel pour un surcoût faible. Les panels consommateurs n’ont trouvé aucune différence au niveau du goût ou de la qualité. Depuis plus de deux ans, Delhaize commercialise une quinzaine de pain au Sel de Posidonia avec à la clé un avantage marketing. 

 

Posidonia go

Posidonia commercialise un sel liquide 100% naturel qui possède une saveur salée exceptionnelle avec seulement 8% de sodium, soit 5 fois moins comparé à un sel conventionnel. Il permet aux professionnels de l’alimentation de réduire le taux de sel dans leurs produits (10-80%) sans impacts sur le goût ni la qualité. Ce sel est naturel, clean label et facile à utiliser en production. Il a déjà fait ses preuves dans du pain mais également de la viande, des plats préparés, des sauces, du fromage, des soupes et du poisson.

http://www.posidonia.be/fr/accueil/

 

Delhaize s’est également lancé le défi de réduire la quantité de sucre dans ses produits type « céréales petit déjeuner », sans impacter le goût du produit fini.

  • 3/ La taille des portions

coca

Des études démontrent l’impact de différents formats d’un produit sur sa consommation. Nous ne consommerions pas la même quantité en fonction que le produit soit présenté en forme de barres ou de billes chocolatées. Plusieurs marques ont également sorti des versions « mini » de leurs produits, notamment Coca-Cola avec ses « mini kifs ».

 

B) Liées aux comportements

 

Plutôt que de modifier les produits, ces stratégies visent à aider l’individu à limiter sa consommation, surtout pour les produits très caloriques.

  • 1/ Information

Depuis plusieurs années, l’efficacité et le choix d’un système d’étiquetage nutritionnel est débattu. Le Règlement n°1169/2011 appelé INCO avait rendu la déclaration nutritionnelle obligatoire à partir du 13 décembre 2016. L’étiquetage nutritionnel a des enjeux à la fois sanitaires et économiques.

 

Quelques exemples de systèmes d’étiquetage nutritionnel :

 

Nutri score

nutriscore

Le nutri score est un système à 5 couleurs, répartissant les produits en cinq catégories élaborées sur la base d’un score caractérisant la qualité nutritionnelle du produit à partir des teneurs en nutriments majeurs.

 

Il a été mis en place par le gouvernement français en 2016 dans le cadre de la loi de modernisation du système de santé, à savoir le Plan National Nutrition Santé (PNNS) et a été évalué comme le plus efficace pour influencer le choix des consommateurs vers une alimentation plus saine et équilibrée. L’équilibre doit résulter de l’association des aliments et non de l’aliment lui-même.

 

Depuis l’officialisation du Nutri-Score par le gouvernement, 73 industriels et distributeurs de l’alimentation se sont d’ores et déjà engagés à apposer ce logo sur leurs produits. 

  • des grands distributeurs tels que Leclerc, Auchan, Intermarché et Casino vont apposer le Nutri-Score sur les produits de leurs marques.
  • des industriels de l’agroalimentaire tels que Danone, Bonduelle, McCain et Fleury Michon se sont également engagés.
Nutri repère
nutrirepère

C’est un système descriptif des RNJ (Repère Nutritionnel Journaliers) qui montre par des colonnes la contribution en pourcentage et valeur absolue d’une portion d’aliment par rapport aux apports nutritionnels de référence en énergie et matières grasses (dont acides gras saturés, sucres et sel).

 

Nutri Couleurs ou « Traffic Lights »

 

nutricouleurs

Ce logo hybride a été mis en place au Royaume-Uni par la FSA (Food Standard Agency). Pour 4 nutriments (sucres, matières grasses, acides gras saturés et sel) des seuils sont définis afin de les classer en trois couleurs. 

  • 2/ Pédagogie

Les nudges :  incitations douces données à un individu ou un consommateur pour modifier son comportement :

Assiette avec des parts préétablies 

 

 assiette parts    2 assiettes

 Jouer sur la taille des assiettes       Mettre les 2 photos l’une à côté de l’autre

 

Pour aider les consommateurs à atteindre les recommandations officielles, Intermarché a lancé SUCRE DETOX : une gamme de crèmes dessert au chocolat en portions individuelles avec un taux de sucre dégressif pot après pot. Ce programme en 6 étapes permet de s’habituer progressivement au goût moins sucré : les plus gourmands pourront ainsi commencer avec un dessert ayant 5 % de sucre en moins, puis 10 %, et ainsi de suite jusqu’à atteindre – 50 % de sucre pour les plus courageux.

 

intermarché

  • 3/ Coaching

On voit aussi se multiplier les nouveaux outils pour accompagner les consommateurs, comme les applications permettant de scanner les aliments, connaître leur composition nutritionnelle et suivre ses apports caloriques au quotidien.

 

appli chinoise

Ainsi, la compagnie Yili (l’équivalent de Danone en Chine) a mis en circulation des bus dont les poignées permettent aux personnes qui l’empruntent de connaître leur état de santé, lequel peut aussi être suivi par l’application smartphone… qui propose des bons de réduction pour les produits « healthy » de Yili.

 

 

Youmeal (spin-off de l’UCL Louvain), quant à elle, propose aux professionnels de la restauration collective une plateforme logicielle qui leur permet d’analyser leurs recettes et d’en fournir la carte d’identité complète au niveau nutritionnel (lipide, glucides, sel, sucre, vitamines, minéraux etc) ainsi qu’environnemental. La technologie agit sur les ingrédients en vérifiant et en enrichissant l’information mais aussi sur les recettes en prenant en compte le mode de production qui aura un impact sur les apports nutritionnels. Via de grands acteurs comme Compass et Lunch Garden, des milliers de consommateurs sont informés chaque jour du contenu de leur assiette et peuvent faire un choix pertinent en fonction de leurs préférences

 

Classic Lasagne UK - en - Classic lasagne - a4 landscape

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://www.youmeal.io/

 

Autre exemple : Colruyt lance une app visant à aider ses clients dans leur régime alimentaire appelée « SmartWithFood ».

 

colruyt

Celle-ci permet aux clients de scanner le code-barres des produits. L’app indique en un instant si le produit scanné correspond aux profils personnels enregistrés et propose des alternatives à l’utilisateur. 

 

Conclusion

 

Après avoir parcouru cet article, vous possédez maintenant différentes solutions pour améliorer la valeur nutritionnelle de vos produits et bénéficiez d’exemples de plusieurs entreprises. Nous pouvons évidemment vous accompagner si vous avez une demande spécifique. Vous êtes intéressé par :

  • La reformulation d’une recette afin d’améliorer son profil nutritionnel (réduction de sel, de sucres, de matières grasses, autres) ou le développement d’un nouveau produit, n’hésitez pas à contacter notre service Keyfood : info@keyfood.be.
  • Une étude consommateur pour un produit reformulé ou un nouveau produit axé « santé », contactez sans plus attendre notre service Marketing johann.darchambeau@wagralim.be ou chloe.chiappone@wagralim.be.

 

Si votre besoin est plus spécifique et plus orienté test sensoriel, vous pouvez vous adresser à la société VG Sensory  afin que vos produits soient jugés par des panels de consommateurs.  Après une réduction minime de sel, le consommateur va-t-il sentir la différence (test de différence) ? Un chocolat allégé en sucre plaira-t-il autant (test d’acceptation) ?

 

Nous espèrons que cet article a été enrichissant pour le développement de votre entreprise !

 

Sources