Gérer efficacement l’hygiène des installations de production est primordial pour les industriels en agroalimentaire. Très souvent invisibles, les biofilms sont une source de contamination microbienne importante qui présente une résistance de plus en plus accrue aux procédés de nettoyage et de désinfection.

 

Cependant, il existe des technologies qui empêchent la formation de biofilms et qui peuvent même les détruire. Mais quelles sont ces solutions ? Notre expert, Benoît Duculot, Expert & Technical Services – Director de Realco nous les expose.

 

1) Pourquoi les biofilms sont-ils un problème ?


Au sein d’un biofilm se retrouve une forte densité de bactéries protégées par une matrice protectrice. Ces forteresses biologiques sont très difficiles à détruire, voire impossibles, avec les moyens classiques de nettoyage et de désinfection. Il est donc nécessaire, pour assurer une hygiène optimale des installations, de pouvoir les éradiquer.

 

Les biofilms sont un réel problème car la prolifération incontrôlée de bactéries altérantes ou pathogènes peut avoir des conséquences désastreuses : fermeture d’usine ou de lignes de production, toxi-infections alimentaires, rappels de produits, fragilisation de l’image, … ce qui implique également des coûts très élevés.

 

 

2) Quels sont les éléments importants du processus de nettoyage et désinfection ?

 

Pour qu’un nettoyage soit efficace, il est essentiel de commencer par un rinçage pour éliminer tout résidu macroscopique.

 

Ensuite, le nettoyage s’effectue avec un produit adapté aux souillures présentes et en respectant les paramètres du TACT (Température, Action mécanique, Concentration, Temps).

 

Un nettoyage efficace est nécessaire avant l’étape de désinfection. En effet, les bactéries étant protégées par des résidus de diverses origines, les industriels doivent s’affranchir d’un nettoyage efficace pour les rendre accessibles aux produits désinfectants et les éradiquer.

 

Enfin, un processus de nettoyage efficace passe également par la formation du personnel. En effet, le nettoyage est souvent perçu comme la dernière étape de la production alors qu’il devrait au contraire être considéré comme la première afin de rendre l’outil de production dépourvu de toute contamination.

 

nettoyage 1

 

3) Comment détecter et visualiser une contamination liée à un biofilm ?

 

La vérification de l’efficacité du nettoyage et désinfection par les méthodes classiques de prélèvement de surface (swabs, boîtes de contact, …) permettent uniquement de confirmer une contamination avérée.

 

Realco propose un kit de détection des biofilms dont la technologie brevetée permet de détecter et visualiser un biofilm grâce à un procédé unique de coloration des substances organiques formant la matrice protectrice.

Cette lecture instantanée permet d’identifier rapidement toute perte de maîtrise du nettoyage qui découlera inévitablement vers une contamination.

 

Cette technologie de détection convient tant aux surfaces ouvertes, qu’aux circuits fermés.

 

Après éradication du biofilm, le kit de détection permet également de vérifier l’efficacité des actions préventives mises en place visant à éviter leur réapparition.

 

 

 4) Quels sont les traitements efficaces pour éliminer les biofilms ?

 

Les désinfectants (biocides) seuls sont inefficaces, dès lors pour éliminer un biofilm, il faut d’abord détruire la matrice organique afin de rendre les bactéries accessibles aux produits désinfectants.

 

La gamme BIOREM® est un cocktail d’enzymes complexe et très spécifique de Realco qui dégrade la matrice protectrice du biofilm, là où un nettoyage classique ne permet pas toujours de la détruire.

 

En cas de crise avérée, Realco propose un traitement curatif visant à éradiquer totalement les biofilms. Pour les surfaces ouvertes, un produit moussant sera appliqué sur les surfaces. Pour les circuits fermés, la version non-moussante sera proposée.

 

Durant les traitements curatifs, nous proposons de prélever des échantillons afin d’identifier les germes présents au sein du biofilm. Une meilleure connaissance des microorganismes au sein du biofilm peut aider à mieux comprendre son origine, aider à définir les outils de suivi et renforcer les procédures de nettoyage et désinfection.

 

 

En conclusion

 

L’objectif des solutions enzymatiques de Realco est d’assurer une hygiène optimale des installations et ce, jusqu’à la décontamination.

 

https://www.realco.be/

 

Vous souhaitez bénéficier de conseils de la part de nos experts ?

 

Notre équipe technologique répond à vos questions