Philippe Defleur, partenaire du projet de pôle Wallep et Technical Director à la distillerie Radermacher, nous explique les objectifs du projet mais également la plus-value qu’a apporté Wagralim dans son montage.

 

1) Pouvez-vous nous présenter votre société en quelques mots ?

La Distillerie RADERMACHER est l’une des plus anciennes distilleries de Belgique. Active depuis 1836, elle est maintenant aux mains des 5ème et 6ème générations familiales.

 

La Distillerie RADERMACHER propose une vaste gamme de boissons alcoolisées, de l’apéritif jusqu’au Gin en passant par le Rhum ou les liqueurs.

 

Elle fait partie des producteurs historiques de Whisky belge (Lambertus) et fût la première distillerie à proposer des alcools certifiés bio en Belgique (gamme 1836, Maîtrepierre et Macaya). La Distillerie RADERMACHER dispose des certifications BRC et IFS.

 

2) Pourquoi avoir intégré le projet Wallep, en quoi va-t-il aider votre entreprise à rester compétitive dans votre secteur ?

Le projet WALLEP est pour nous une superbe opportunité d’intégrer une filière céréalière wallonne et ainsi de confirmer notre ancrage régional.

 

En effet, Wallep vise à mettre sur le marché une nouvelle gamme de produits à base d’épeautre wallon (farine, boulgour, pâtes, levains, sirop, alcool). Il permet ainsi non seulement de créer de la valeur ajoutée sur le territoire en proposant aux consommateurs des produits de qualité différenciée mais également de mettre en place toute une filière d’épeautre en Wallonie. 

 

Wallep est un projet collaboratif de 9 partenaires au total (plusieurs acteurs de la recherche et autres industriels). Chaque partenaire a un rôle bien défini et œuvre au développement de produits spécifiques à délivrer en fin de projet.

 

Ce partenariat dynamique se compose ainsi de :

radermacherCRAWmeurens

   puratos - Copie            moulins de statte okpastificcio de la mamma ok-1          

   WalagriLogo              logo-celabor - CopieMEURICE   

 

3) En quelques mots, quels étaient vos objectifs au lancement de ce projet ? Rencontrez-vous des difficultés ? Comment trouvez-vous des leviers ?

L’objectif est multiple. Notre but dans ce projet est de proposer aux consommateurs un Whisky d’épeautre certifié bio et d’origine wallonne.

 

L’alcool d’épeautre développé dans le cadre de WALLEP avec le support scientifique et opérationnel du Centre de Recherche CELABOR, pourrait également être intégré dans l’assemblage de nos Gins. Ce dernier assure en effet pour nous le développement de méthodes de brassage, de fermentation et de distillation et nous fournit un support analytique précieux.

 

A ce jour, nous ne rencontrons pas de difficultés particulières et le projet avance bien.

 

4) Comment décririez-vous l’accompagnement proposé par Wagralim pour le montage et le suivi des projets d’innovation ?

Wagralim soutient l’ensemble des partenaires du projet par une participation active à nos réunions et un suivi continu du projet à ses différents stades (dès les toutes premières phases du montage et au minimum semestriellement lors des réunions d’avancement du projet).

 

Nous pouvons compter sur leur équipe pour nous conseiller et nous aiguiller à chaque étape du projet.

 

Nouveau call-to-action