L'impact du coronavirus s'est rapidement fait ressentir sur l'industrie agroalimentaire wallonne. Si la plupart des entreprises connaissent une forte augmentation de la demande, d'autres sont fortement ralenties, c'est notamment le cas de celles qui livrent l’horeca. Les entreprises font face à des difficultés au niveau de l'approvisionnement, de la logistique ou encore à la disponibilité du personnel qui vient parfois à manquer et qui doit dans tous les cas être protégé et rassuré. Les entreprises exportatrices sont également confrontées à des problèmes de transport ou de douanes.

 

Le secteur agroalimentaire se mobilise

Wagralim tient donc à souligner l'investissement et la motivation sans faille dont font preuve ses membres et tous leurs collaborateurs. Les équipes se mobilisent pour continuer à assurer la production et agissent, à leur manière, pour limiter la propagation du virus.

 

Nous avons décidé de ne pas citer les entreprises car une bonne partie d’entre elles ont fait des dons d’équipement ou de produits mais ne veulent pas en faire de publicité. Nous avons constaté que tous les domaines sont à l’œuvre, qu’il s’agisse de la production de sucre, d’ingrédients, d’alcool, de produits carnés, laitiers, de plats préparés, de produits de boulangerie… ou encore d’entreprises actives dans la traçabilité, la biotechnologie, ou le packaging.

 

Les entreprises ont pris des mesures particulières pour protéger leur personnel en production ou qui assure les livraisons. Des aménagements pour les collaborateurs sont prévus (flexibilité, repas etc…). Mais surtout, bon nombre d’entreprises ont fait des dons d’EPI (équipements de protection individuels comme des blouses, des salopettes, des masques…) à destination des hôpitaux de leur région, alors que certaines d’entre elles fabriquent des solutions hydro alcooliques désinfectantes. Plusieurs distilleries ont livré gratuitement des stocks d’alcool à cet effet. Certains de nos membres travaillent également sur des solutions à court ou moyen terme à destination du monde médical.

 

Wagralim renforce son service de mise en réseau

Le Pôle reste disponible pour accompagner les entreprises dans la mise en réseau si elles recherchent des solutions ou si elles ont des offres à faire vers d’autres industriels (logistique, équipement, production à façon…). Nous vous invitons à compléter ce formulaire si vous souhaitez bénéficier de notre aide.

 

Participez aux actions d'initiatives solidaires 

Nous avons reçu une demande d'appel aux dons alimentaires provenant de La Bourse aux dons. Cette plateforme digitale permet de faciliter les dons alimentaires en mettant en contact les entreprises alimentaires disposant de surplus ou d’invendus (les donateurs) et les organisations d’aide alimentaire à la recherche de dons (les receveurs). Nous vous invitons donc dès à présent à vous inscrire si vous n'êtes pas encore inscrit(e) en tant que donateur afin de tester et vérifier vos accès avant d’être confronté(e) à d’éventuels surplus ou invendus. Plus d’infos et inscription sur www.bourseauxdons.be

 

Afin d’encourager tous les collaborateurs des entreprises alimentaires, notons que Fevia a pris l'initiative de lancer la campagne #FoodHeroes .

Vous retrouverez tous les infos sur : www.foodheroes.be

 

Autre demande, celle de matériel médical. En effet, au vu de l'actualité exceptionnelle, les structures hospitalières et médicales ont un besoin urgent de matériel supplémentaire. Le Gouverneur de la Province de Hainaut a donc décidé de lancer un appel aux dons auprès des professionnels hennuyers susceptibles de disposer de stocks d'équipements (masques chirurgicaux, FFP2, FFP3, mais surtout blouses, gants, charlottes, lunettes de protection ou autre matériel utile). Vous pensez pouvoir l'aider ? Manifestez-vous à l'adresse coronavirus.hainaut@ibz.fgov.be en indiquant dans l'objet de votre mail « DON D'EQUIPEMENT DE PROTECTION ».