Récemment, notre service Ffeedback en collaboration avec son partenaire inbe, a organisé une seconde conférence innovation. A la suite de rencontres avec 150 leaders en innovation à travers l’Amérique du Nord et en Europe, son fondateur Daniel Leblanc, explique ses résultats sur les techniques de recherche, de création et de validation de marché.

 

L’une de ses constatations : afin de pénétrer un marché de la meilleure façon qui soit, il est impératif de répondre à un besoin ou de résoudre un problème. En effet, connaitre les nouvelles tendances du marché ainsi que les préférences de ses consommateurs permet de créer un produit ou un service approprié. Pour ce faire, il est essentiel de savoir quelles sont les techniques de recherche, création ou de validation de marché à privilégier pour obtenir les insights des consommateurs et maintenir un avantage compétitif.

 

Selon les grands leaders en innovation, la majorité des techniques sont pertinentes mais il est essentiel de cibler celles à prioriser en fonction de la phase dans laquelle vous vous trouvez.

 

Penchez-vous sur les 3 phases de développement de votre produit ou service

1) Recherche et exploration 

Cette première phase a pour but de comprendre les besoins des clients, les forces et faiblesses de la concurrence, d’identifier les problèmes à résoudre et de déceler les opportunités.

 

2) Création

La seconde est une phase d’idéation, de co-création. Elle permet de créer de nouveaux produits ou services avec plusieurs intervenants externes.

 

3) Valider et expérimenter 

Il s’agit ici de valider un concept et de l’expérimenter avec son marché.

 

Intégrez le client à chacune des phases de développement

Tout au long de ces différentes phases, il est essentiel de coopérer avec le client et de l’intégrer dès l’élaboration de votre stratégie.

 

Le Lean Start-up est un exemple de méthode itérative qui a pour but de valider un produit auprès de la clientèle ciblée et de savoir s’il représente un intérêt pour le client. Cette approche permet de lancer une offre minimum, de tester le marché, d’ajuster son produit et de recommencer jusqu’à trouver la meilleure idée.

 

Plusieurs techniques sont appropriées aux différentes phases. Dans la majorité des cas, l’ensemble des 23 techniques présentées étaient intéressantes. Cependant, nous remarquons que beaucoup de leaders en innovation ont besoin d’être accompagnés pour améliorer leurs pratiques.

 

 

Le choix d’une technique adéquate dépend de là ou vous en êtes dans le développement de votre produit ou service.

 

En ce qui concerne la phase de « Recherche et exploration », il y en a 4 à privilégier :

  • Revue de littérature: Eplucher la littérature de manière à trouver des informations pertinentes sur base d’études réalisées dans le passé.
  • Analyse de l’environnement externe: Analyser les données secondaires publiées par différents instituts.
  • Recherche sur le terrain : Observer et mesurer les comportements des consommateurs.
  • Etude de positionnement et de benchmarking: Situer la concurrence aux yeux de vos clients.

Pour la partie « Création », 3 techniques semblent se démarquer :

  • Atelier de co-création avec les parties prenantes : Choisir les parties prenantes clés et travailler ensemble lors d’un atelier organisé.
  • Make a thon/Hackathon : Faire intervenir des experts et des consommateurs afin de réaliser un challenge les uns avec les autres.
  • Séances de brainstorming avec les parties prenantes: Réfléchir ensemble à de nouvelles idées.

Enfin, dans la phase de « Validation et expérimentation », 3 techniques sont mises en avant :

  • Atelier de validation avec les parties prenantes: Valider un concept avec les différents intervenants.
  • Entretien spontané : Questionner certains consommateurs à l’endroit où ils se trouvent (ex : A la sortie d’un magasin, etc.)
  • Test sous conditions contrôlées: Réalisation de test (sensoriel, installation, etc.) pour vérifier les normes et les procédures.

Il existe également des techniques plus transversales telles que les groupes de discussion, les interviews semi-dirigées, les enquêtes en ligne ou encore les essais en environnement client qui sont multi-usages et peuvent être combinées en parallèle à d’autres techniques.

 

Comment s’adapter face à la crise ?

Il est important d’opter pour des démarches multi-test, c’est à dire tester un concept plusieurs fois au cours des différentes phases du cycle de développement de produits.

 

En cette période difficile, il est important de trouver des alternatives si vous ne pouvez pas vous déplacer. Par exemple, des tests utilisateurs à distance peuvent être effectués (filmer son client afin de voir sa réaction en temps réel, etc).

 

Ensuite, il y a les missions données aux usagers. Celles-ci ont pour objectif de concevoir et de donner des missions à différents consommateurs afin de capturer leurs feedbacks.

Les tests à domicile offrent la possibilité de faire découvrir de nouveaux produits à ses clients et de récolter leurs avis de manière directe.

 

Enfin, une approche assez simple est l’entrevue semi-dirigée par Skype, teams, Zoom ou tout autre moyen de communication.  

 

Nos recommandations

  1. Comprendre le pourquoi : Anticiper les comportements post-pandémie, croiser différents types d'informations, poser des questions à différents acteurs, le tout pour construire le pourquoi.
  2. Trouver des alternatives: Face au contexte actuel, il est important de trouver d’autres moyens d’entrer en contact avec les clients potentiels.
  3. Rester agile
  4. Suivre une séquence gagnante

 

Innover plus rapidement grâce à vos clients et consommateurs