Père Olive est régulièrement à la recherche de concepts différenciants et alignés sur les nouveaux besoins des consommateurs pour conserver sa place de leader en Europe.

 

Marie-Catherine VERDY, Senior Brand Manager chez Labeyrie Fine Foods Benelux, nous fait part de son témoignage suite à l’expérience d’un nouveau process de créativité.   

 

Pouvez-vous nous présenter votre société ?

L’entreprise Père Olive est née de la passion d’un couple d’entrepreneurs Christine et Eric Maes, désireux de faire découvrir au grand public le goût et le plaisir de l’olive fraîche, comme à leur récolte, plutôt qu’en conserve.

 

Après plus de 25 ans, l’entreprise a bien grandi. Père Olive a élargi ses horizons et est toujours spécialisée dans la production et la vente d’olives fraîches mais également de produits méditerranéens (Hummus, tapenades, antipasti,…).

 

L’entreprise est un des leaders Européens sur son marché depuis plus de 20 ans. Ses produits sont présents dans une vingtaine de pays en Europe et dans le reste du monde. Elle emploie à ce jour plus de 115 personnes et fait partie depuis 2016 du groupe alimentaire Labeyrie Fine Foods.

 

Pourquoi avez-vous sollicité le service marketing de Wagralim ?

Père Olive a toujours été précurseur dans sa catégorie. D’abord avec les olives fraîches, ensuite avec la commercialisation du 1er hummous frais au rayon apéro. Aujourd’hui, nous souhaitions identifier de nouvelles plateformes de croissance afin de garantir à long terme le succès de Père Olive.

 

Nos innovations sont actuellement majoritairement concentrées sur des extensions de gamme. Nous rencontrons pour certains produits de belles performances mais il est important de réfléchir à de nouvelles opportunités. La concurrence est de plus en plus présente avec des produits de qualité. Nous voudrions donc reprendre le rôle de précurseur et nous réimposer comme leader des produits frais dans le contexte de l’apéritif.

 

Un accompagnement spécifique a été donc mis en place par Wagralim en vue de générer des idées de concepts différenciants et alignées sur les nouveaux besoins des consommateurs.

 

Comment s’est déroulé ce projet ?

Tout a commencé avec la rencontre de Johann d’Archambeau dans nos bureaux afin de nous exposer leur concept de workshop innovation et le déroulé du projet. Dès le départ, nous avons senti chez Wagralim une bonne connaissance de la catégorie et un important potentiel de recherche sur ses nouvelles tendances.

 

Leurs propositions concrètes d’experts, chacun dans des domaines variés, nous ont confortées dans notre démarche afin de pouvoir profiter de la richesse de leur réseau.

 

Le projet a été structuré en 4 phases avec des réunions de coordination entre chacune d’elle :

 

–  Organisation d’un atelier d’inspiration et d’idéation avec la présence d’experts dans le domaine et les représentants de différents départements de l’entreprise : cet atelier s’est déroulé dans un espace de co working conseillé par Wagralim. Ceci a permis aux internes de Père Olive de sortir des sentiers battus et de réfléchir à des concepts en dehors de leur vision/contrainte professionnelle quotidienne.

 

Image 2

 

L’interaction avec les experts a été très enrichissante : nous avons pu déterminer comment des personnes externes à l’entreprise cernent nos produits et notre marque. Cela a permis de dégager des pistes en termes d’innovation.

 

–  Nous avons ensuite réalisé une étude de marché sur le grand public afin d’obtenir des feedbacks concernant les idées générées lors du workshop. Wagralim a pris en charge toute la mise en place de cette étude de marché en nous faisant diverses propositions toujours adaptées avec nos remarques.

 

–  A ce stade les concepts commençaient à se définir. Wagralim a donc organisé une journée d’inspiration. Nous avons visité plusieurs points de vente et établissements Horeca scrupuleusement sélectionnés par Wagralim et proposant le genre de recettes/produits afin d’affiner nos idées.

 

–  Le projet s’est terminé par la mise en place d’un atelier de cocréation, avec experts et employés de chez Père Olive, pour prototyper et sélectionner les concepts les plus prometteurs. Une étape très importante pour évaluer le niveau de difficulté de création de chaque concept, ses contraintes mais aussi ses atouts (gustatifs, visuels, simplicité).

 

Image 3

 

Quel est le bilan à la suite de cette expérience ?

La richesse des échanges entre les personnes de l’entreprise, les intervenants externes et l’équipe marketing de Wagralim nous ont permis de confirmer et affiner certaines idées déjà présentes. Nous avons également pu partir sur des terrains inattendus et rechallenger certains a priori.  

 

La méthodologie mise en place a débouché sur des concepts concrets et des briefings produits clairs sur lesquels nous travaillons à présent en interne. De plus, les différents workshops ont contribué à fédérer l’équipe autour de projets communs et partagés par les collaborateurs, ce qui facilite et enrichi le processus de développement.

 

Quels sont les 3 éléments-clés qui ont contribué au succès du projet ?  

J’ai envie de mettre en avant :

  • Le professionnalisme et la richesse du réseau de Wagralim : certains des projets qui ressortent de ce workshop n’auraient jamais émergé sans leur apport et leur connaissance.
  • Un concept inédit permettant d’allier recherches théoriques, étude de marché et mise en pratique
  • L’implication en interne des différents départements et en externe, l’œil des différents experts. Un regard extérieur combiné à la connaissance de l’entreprise et de son historique a mené à des discussions et réflexions riches qui sont sans nul doute une des clés du succès de ce projet.

Merci à Père Olive pour ce témoignage !

 

Vous aussi vous souhaitez challenger vos concepts ? johann.darchambeau@wagralim.be peut vous aider !

 

Innover plus rapidement grâce à vos clients et consommateurs